Inscrivez-vous pour suivre nos idées avecPOPULI-SCOOP, le cyberpresse du citoyen-journaliste

POURQUOI PUBLIER SUR POPULI-SCOOP

Blog qui explique le statut, le but et l'intérêt de publier des articles sur POPULI-SCOOP.

mercredi 2 septembre 2020

Publier sur populi-scoop, avis aux inscrits.

Bonjour. Il n'y a aucune restriction pour publier des articles sur Populi-Scoop.
 https://tinyurl.com/yb4zmwmj 

L'identité de l'auteur est lié au Web-journalisme qui référencera votre présence. 

Cependant la langue de préférence du site est le français. Et nous faisons de l'actualité, avec une ligne éditoriale alternative. Donc pas de "Fake news" ou de sujet qui n'est pas sourcé. 

 Il faut s'inscrire ici : https://tinyurl.com/y6delqhf 

 Le nom, ou pseudo, de votre inscription servira à la signature de vos articles. Donc il est important de bien le désigner pour votre renommée. 

 Et vous suivez la procédure normale. Vous recevez votre mot de passe, dans les minutes qui suivent pour accéder à espace de rédaction. 

 Il est préférable d'illustrer votre article, avec une image à mettre en "logo de l'article". 

 Eviter de mettre des liens vers des sites extérieurs. 

 Soyez le bienvenu. 

 -----------------------------------------------------------------

 Hello. 

There are no restrictions for posting articles on Populi-Scoop. https://tinyurl.com/yb4zmwmj 

The identity of the author is linked to Web-journalism which will reference your presence. However, the preferred language of the site is French. And we do news, with an alternative editorial line. 

So no "Fake news" or any subject that is not sourced. You must register here: https://tinyurl.com/y6delqhf 

The name, or pseudo, of your registration will be used to sign your articles. 

So it is important to designate it well for your fame. And you follow the normal procedure. You will receive your password within minutes to access the editorial space. 

 It is preferable to illustrate your article, with an image to put in "article logo". 

 Avoid putting links to external sites. 

 You're welcome.

lundi 23 décembre 2019

7 bourses mondiales auxquelles peuvent postuler les journalistes en 2020

Ce sont les premières, nous pouvons rajouter d'autres formules, aides et stages dont bénéficient les journalistes. Avec la nouvelle année, nous commençons avec ces infos. Beaucoup d'autres opportunités se présenterons. Et ceux qui nous en prendront connaissance.

Un coup de pouce bien nécessaire pour renforcer ses références et sa formation. Ce es opportunités sont compétitives et ouvertes aux candidatures mondiales, avec des applications qui prennent du temps. Prenez note de ces délais et donnez-vous la chance et le temps de les remplir.
De la recherche entièrement financée à la maîtrise dans une université prestigieuse, il y a quelque chose dans ces sept opportunités pour tout le monde.
La source de ce contenu est IJNET, réseau internal des journalistes.
Date limite: 17 janvier 2020
Le Donald W. Reynolds Journalism Institute (RJI) offre des bourses résidentielles, non résidentielles et institutionnelles avec un soutien financier. Si vous avez une idée innovante pour améliorer la pratique du journalisme, cette opportunité est pour vous. Apprenez-en plus

Bourse du World Press Institute pour les journalistes internationaux

Date limite: 14 février 2020
Les journalistes en dehors des États-Unis qui tentent d'améliorer leur compréhension du journalisme américain peuvent postuler à cette bourse. Les boursiers passent environ deux mois à voyager aux États-Unis, y compris des arrêts au Minnesota, à New York et à Washington. Apprendre encore plus.

Bourse de journalisme de service public de l'Université Marquette 

Date limite: 20 janvier 2020
L'Université Marquette , en partenariat avec le Milwaukee Journal Sentinel , accepte les candidats à la bourse O'Brien en journalisme de la fonction publique. Les boursiers passent neuf mois à Milwaukee, Wisconsin, à travailler sur des histoires susceptibles de changer les politiques et d'améliorer la vie. Apprenez-en plus . 

Bourse Joan Shorenstein Centre de l'Université Harvard  

Date limite: 1 mars 2020
L'école de gouvernement Kennedy de l'Université Harvard accueille la bourse Joan Shorenstein Center, qui permet aux journalistes de partager, d'élargir et de rechercher des politiques publiques et des affaires politiques. Les boursiers passent un semestre en résidence sur le campus de Harvard à Cambridge, Massachusetts, soutenu par une allocation. Apprenez-en plus . 

Bourse de journalisme de l'Université de New York (NYU)

Date limite: 4 janvier 2020
Les journalistes internationaux intéressés à étudier à l' Institut de journalisme Arthur L. Carter de l'Université de New York (NYU) peuvent demander deux semestres de financement et une allocation pour poursuivre leur maîtrise. Apprenez-en plus .   

Le Reuters Institute offre des bourses de journalisme à Oxford 

Date limite: 3 février 2020
Les journalistes en milieu de carrière peuvent postuler pour une bourse de trois ou six mois à l'Université d'Oxford au Royaume-Uni auprès du Reuters Institute for the Study of Journalism . Les boursiers ont le temps de rechercher un sujet de leur choix, tout en bénéficiant d'un accès aux ressources d'Oxford. Apprenez-en plus .

Bourse Knight-Bagehot de l'Université Columbia 

Date limite: 31 janvier 2020
Les journalistes économiques et économiques du monde entier peuvent postuler pour cette bourse, qui vise à améliorer la compréhension des journalistes dans les domaines économique, économique et financier. Les boursiers passent une année universitaire à l'Université Columbia à New York, où ils assistent à des cours de niveau supérieur, à des réunions, à des séances d'information et plus encore. Apprenez-en plus . 
Obtenez des délais mis à jour sur les opportunités de journalisme chaque semaine en vous abonnant à notre newsletter gratuite , et assurez-vous de lire nos conseils pour décrocher votre bourse de journaliste de rêve .

mercredi 13 novembre 2019

Documentation pour formation en journalisme : à propos de l'INVESTIGATION.

Pour aider surtout les contributeurs de Populi-Scoop, nous vulagrisons les nouvelles méthodes du Data-journalisme et des astuces pour des investigations à utilité collective.
À une époque d’hyper-partisanerie, de fragmentation des médias et de «fausses nouvelles», le travail de journaliste d’investigation n’a jamais été aussi important. Ce livre explore l’histoire et l’art du journalisme d’investigation et explique comment traiter les intimidations juridiques, les politiciens tordus, les responsables de médias, les grandes entreprises et les agences de renseignement; Comment résister aux théories du complot? et comment travailler en collaboration au-delà des frontières dans le nouvel âge du journalisme de données. Il fournit également un compte-rendu fascinant du travail qui a été consacré à la couverture d'actualités majeures, dont WikiLeaks et l'affaire Edward Snowden.
S'appuyant sur plus de 40 ans d'expérience au sein d'équipes d'enquêteurs de premier plan dans des journaux tels que The Guardian et The Washington Post , le journaliste primé David Leigh fournit un aperçu éclairant de certains des plus importants événements d'actualité des 20e et 21e siècles. Ce livre est une lecture essentielle pour quiconque s'intéresse au travail en coulisses des journalistes et des organes de presse. Il constitue également un outil pratique essentiel pour les journalistes d'investigation en herbe et établis.

Lire ICI

mardi 4 juin 2019

Deux actions pour votre article...

Nous commencerons par vous dire que pour plus de confort, écrivez votre texte avec un traitement de texte commun, tel que Word. 

Et faites un copier/coller. 
Copier de votre ordinateur et coller dans votre espace d'écriture.

Les deux actions essentielles : 1- enregistrer et 2 demander la publication.

Souvent les inscrits sur le site de Populi-Scoop ne savent pas comment fonctionne la plate-forme de publication.
Elle est élaborée pour faciliter les différentes tâches :


  • - de rédaction, 
  • - de correction, 
  • - d'enregistrement, pour consultation ultérieure le travail et afin de le continuer. Qui est encore considéré brouillon.
  • - Et demander en fin de parcours la publication. A ce stade, il n'est possible de voir le texte proposé ou d'intervenir dessus.

lundi 6 janvier 2014

Mettre en forme de votre article sur POPULI-SCOOP

La mise en forme des contenus dans SPIP

Cet article, paru initialement sur spip-contrib, vous présente les raccourcis de mise en forme des textes dans SPIP.

Le texte préexiste à la mise en page

C’est peut-être une évidence, mais pour mettre en page un texte, il faut que le texte existe.
Dans le cas de SPIP, ça veut dire qu’il vaut mieux (au moins dans un premier temps) :
  • disposer de tout le texte sans aucun raccourcis typographique,
  • sauter une ligne à chaque changement d’idée (ce qui donne un changement de paragraphe, voire un titre),
  • faire un retour à la ligne avant chaque élément d’une énumération.
Ce n’est qu’ensuite que les raccourcis typographiques de SPIP pourront être appliqués avec discernement.

Distinction entre paragraphes et caractères

Certains attributs typographiques ne peuvent s’appliquer qu’à des paragraphes entiers, d’autres doivent être appliqués à des caractères dans le même paragraphe.
Dans la Barre Typographique de SPIP, les attributs de caractères forment le premier groupe sur la gauche, les attributs typographiques de paragraphes le deuxième.

Paragraphes

Un paragraphe dans SPIP est précédé d’une ligne vide et suivi d’une ligne vide [1].
Une règle générale est de ne mettre qu’un attribut de paragraphe par paragraphe.
Si deux paragraphes de suite ont le même attribut, il faut appliquer deux fois l’attribut, une fois pour chaque paragraphe.
Les attributs de paragraphe ne sont pas disponibles dans les champs de SPIP n’ayant qu’une ligne.
Les attributs de paragraphe sont :
  • les titres {{{Paragraphe du titre}}}.
Certains attributs sont un peu spéciaux :
  • Poésie <poesie>Le texte de la poésie, sur plusieurs lignes, les retour à la ligne simpleétant pris en compte</poesie>
Le geai gélatineux gégnait dans le jasmin
Voici mes infins le plus beau vers de la langue française.
  • Cadre <cadre>Texte qui apparaitra dans une zone de formulaire facilitant le copier/coller [2]</cadre>

  • Citation <quote>Texte d’une citation</quote>
C’est en forgeant que l’on devient forgeron.

Caractères

Les attributs de caractères doivent être ouverts et fermés à l’intérieur du même paragraphe (pas question de débuter le gras sur un premier paragraphe et de le terminer sur un deuxième).
Ils peuvent être utilisés dans tous les champs de SPIP.
Mise en forme :
  • gras : {{texte en gras}} ; à utiliser pour un élément que l’on souhaite appuyer (sera prononcé plus fort dans un lecteur vocal) : texte en gras
  • italique : {italique} ; à utiliser pour une élément sur lequel on veut insister (sera prononcé avec emphase) : italique
  • code : <code>du code (raccourcis typographiques, html...)</code> que l’on ne souhaite pas que SPIP interprète
  • biffé : <del>texte biffé</del> : pour indiquer qu’on avait pensé à un autre mot et que l’on a changé d’avis : SPIP, c’est bien fantastique !
Comportement spécifique :
  • lien : [texte du lien->http://www.spip.net/] : lien : texte du lien
    À noter qu’il est possible de faire des liens à l’intérieur du site SPIP à l’aide des numérosdes éléments et de leur type (se reporter à l’aide en ligne fournie par SPIP).
  • lien avec bulle d’aide : [texte du lien|Le site officiel de SPIP->http://www.spip.net/] : texte du lien
  • lien avec langue des destination (non visible sur Internet Explorer) : [texte du lien|{fr}->http://www.spip.net/] : texte du lien
  • lien avec bulle d’aide et langue des destination : [texte du lien|Le site officiel de SPIP{fr}->http://www.spip.net/] : texte du lien
  • ancre et retour à l’ancre : [definition_ancre<-] et [retour à l'ancre->#definition_ancre] : retour à l’ancre
  • définition dans Wikipedia : [?GPL] : appelle l’encyclopédie libre Wkipedia pour obtenir la définition du mot [3] : GPL
    Avec bulle d’aide : [?GPL|Définition sur Wikipédia] : GPL
  • note de bas de page : texte[[note de bas de page]] : crée une note de bas de page avec le texte entre les doubles crochets [4]

Listes

Les listes sont à utiliser pour tout ce qui à le sens d’une énumération.
Attention : il faut entourer un bloc de listes à puces d’une ligne vide avant et après.
Listes à puces

Donnera :
  • première ligne
  • deuxième ligne
    • une sous liste à puce
  • de retour dans le niveau initial
Listes numérotées

Donnera :
  1. première ligne
  2. deuxième ligne
    1. une sous liste numérotée
  3. de retour dans le niveau initial

Tableaux

Pour être complètement accessible, un tableau dans SPIP doit avoir un titre et une description.
Ainsi :

Donnera :
Produits bio et prix
ProduitPrix €
Beurre Bio5€
Lait Bio3€
Choux Bio4€
Notez les doubles || sur la première ligne du tableau !
Attention : les pièges classiques avec les tableaux sont :
  • ne pas avoir le même nombre de | sur une ligne
  • avoir un espace après le dernier | de la ligne (un moyen simple de vérifier : la touche fin du clavier amène à la fin de la ligne)

Tableaux avec fusion de cellules


Donnera :
Tableau avec fusion
Colonne 1Colonne 2Colonne 3
ligne 1Cellule fusionnée avec la suivante
ligne 2Celulle fusionnée
avec celle du dessous
normale
ligne 2normale aussi

Images

Pour les images et documents, reportez-vous à l’aide en ligne de SPIP. Seule contrainte pour l’accessibilité (et donc un meilleur référencement) : donnez un titre à toutes vos images décrivant le [sens/signification] de chacune d’elles.

Caractères spéciaux

  • ~ (espace insécable ou espace dur — correspond au &nbsp; du HTML) placé entre deux mots remplace l’espace en ayant l’avantage d’être insécable, c’est-à-dire, qu’il empêchera les deux mots d’être séparés par un retour à la ligne malvenu. S’utilise en particulier entre le prénom et le nom propre.
  • -- : — (tiret cadratin) à utiliser pour les incises dans un texte

Ligne horizontale

---- : 4 signes moins en seuls sur une ligne (précédés d’une ligne vide et suivis d’une ligne vide) donneront un trait de séparation horizontal.

Éléments dangereux

Il y a deux éléments dangereux dans SPIP :
  • le retour à la ligne simple : (souligné espace) en début de ligne.
    Usage toléré pour donner adresse et numéro de téléphone/fax.
    Usage toléré : dans une liste à puce pour passer à la ligne sans passer à une nouvelle puce (comme ici).
    Usage interdit : pour mettre plus d’espace vertical entre deux éléments de la page.
  • les fausses listes à puce : (moins espace) en début de ligne
    L’effet visuel peut être intéressant, mais il n’a pas de sens. 
    - Ceci est une fausse liste à puce
  • le HTML pur : il est possible dans SPIP de mettre du code HTML. Le faire est fortement déconseillé :
    • parce que c’est la porte ouverte à toutes les dérives, ne serait-ce que celle de sortir de la charte graphique du site, ou celle de produire un code HTML non valide (voire non interprétable ailleurs que sur Internet Explorer
    • parce que c’est partir du postulat que votre site ne sera visité qu’en tant que site web ; il pourrait très bien être un jour disponible sous forme de fichier PDF...

Exemples de titraille : Titre principal

{{{Exemples de titraille : Titre principal}}}

Placement des images

Titre de l'image<img2|left>

Titre de l'image
<img1|center>

Titre de l'image<img2|right>

PNG - 11.2 ko
Titre de l’image
Description de l’image, laquelle peut nécessiter plusieurs lignes.
<doc2|left>

PNG - 11.2 ko
Titre de l’image
Description de l’image, laquelle peut nécessiter plusieurs lignes.
<doc2|center>

PNG - 11.2 ko
Titre de l’image
Description de l’image, laquelle peut nécessiter plusieurs lignes.
<doc2|right>

PNG - 11.2 ko
Titre de l’image
Description de l’image, laquelle peut nécessiter plusieurs lignes.
<emb2|left>

PNG - 11.2 ko
Titre de l’image
Description de l’image, laquelle peut nécessiter plusieurs lignes.
<emb2|center>

PNG - 11.2 ko
Titre de l’image
Description de l’image, laquelle peut nécessiter plusieurs lignes.
<emb2|right>

[1Sauf les listes à puce et les tableaux
[2Essentiellement utilisé sur spip-contrib pour donner des exemples de code
[3Si le mot n’existe pas, vous pouvez le créer vous-même !
[4Et la note de bas de page est automatiquement numérotée, rendue clicable, pour la consulter, et pour revenir au texte l’ayant appelée

mardi 4 juin 2013

Les meilleurs conseils pour réussir son article

Titre original :  44 conseils - pour bien écrire pour le web
Les premiers mots d'un titre ou le choix des mots dans un bouton peuvent faire varier les taux de lecture dans un rapport de 1 à 5. Cette liste de bonnes pratiques à l'attention du rédacteur web s'inspire des études en matière d'expérience utilisateur.
Sommaire de l'article :
  1. Les titres
  2. Les introductions
  3. Le contenu des articles
  4. Les liens
  5. Les images

1. Les titres

1. Prévoir impérativement un titre pour chaque page.
Le titre sera :
2. Court
Entre 4 et 10 mots.
Idéalement, le titre devrait tenir sur une seule ligne.
Éliminez tous adjectifs, prépositions et adverbes non indispensables.
3. Visible
Utilisez une taille de caractère supérieure à celle du corps du texte.
Proscrivez les italiques, le souligné ou les majuscules.
Placez le titre au-dessus de la zone centrale de la page.
Balisez le titre <h1> pour les moteurs de recherche.
4. Explicite
Utilisez un vocabulaire compréhensible par le public visé.
Décrivez le sujet et la valeur ajoutée de l'article (anticipation du contenu).
Rejetez les acronymes et autres sigles qui exigent un décodeur.
5. Accrocheur
Invitez à la lecture du contenu, à condition de rester explicite.
Vérifiez si une phrase avec un verbe ne rend pas le titre plus dynamique.
Envisagez les titres sous forme de questions.
6. Simple
Évitez les effets rhétoriques, les jeux de mots, la ponctuation exclamative, l'emphase promotionnelle exagérée.
7. Contenant des mots clés
Les moteurs de recherche tiennent fortement compte du contenu des titres pour indexer les pages web.
Réutilisez ces mots clés sans exagération dans le corps du texte pour renforcer la cohérence du message.
8. Ayant une signification autonome
Le titre est susceptible d'être repris dans un sommaire interactif. Par le biais d'un moteur de recherche, les internautes peuvent atterrir directement sur la page ; ils devraient pouvoir en comprendre immédiatement la portée.
9. Dont les premiers mots sont les plus consistants. Les 11 premiers caractères impactent la première fixation oculaire et Google donne beaucoup de poids aux deux ou trois premiers mots des titres.

2. Les introductions

10. Limitez l'accroche à un seul paragraphe, court. Pour vos chapeaux, nous conseillons de ne pas dépasser 50 mots.
11. Afin de mettre l'accroche en évidence, utilisez la mise en gras ou un fond de couleur distinct, mais jamais le souligné ni les italiques.
12. Résumez l'essentiel de l'information.
L'accroche doit pouvoir être lue comme une "brève".
À elle seule, elle constitue la base de l'information. Le reste de l'article ne fait qu'apporter plus de détails.
Pour vous aider à résumer l'info, appliquez la technique des "5 W" qui conduit à répondre aux 5 questions de base que se pose le lecteur : Who ? What ? When ? Where ? Why ?. Autrement dit : qui est concerné ? quelle est la nouvelle, de quoi est-il question ? quand cela s'est-il produit ou quand cela va-t-il se produire ? où ? pourquoi ?
13. Droit au but : évitez d'introduire un sujet par un texte d'accueil protocolaire ou par des précautions d'usage. Appliquez le principe de la « pyramide inversée » qui veut que l'on commence par l'essentiel, pour aller ensuite vers le détail et vers la nuance.

3. Le contenu des articles

14. Découpez l'information en plusieurs paragraphes.
15. Limitez-vous à une seule idée par paragraphe, qui apparaîtra dans la première phrase du paragraphe.
16. Utilisez, si nécessaire, des encadrés : chiffres clés, citations, ressources, etc. La mise en page et la richesse perçue de l'article s'en trouveront renforcées.
17. Utilisez des intertitres, surtout dans les textes longs. Ils améliorent le balayage de l'article, relancent l'attention sous la ligne de flottaison et font ressortir sa structure.
18. Limitez la longueur de la page : entre 500 et 4 000 caractères si possible. Si vos propos nécessitent plus de longueur, envisagez la possibilité de découper le contenu sous forme de mini dossier.
19. Mettez certains mots clés en gras, comme nous le faisons dans l'article que vous êtes en train de lire. Mais n'abusez pas de cette technique. Elle peut rapidement devenir lourde et chaotique.
20. Utilisez les listes à puces ou numérotées pour vos énumérations. Elles donnent du relief à la page et améliorent la lisibilité.
21. Utilisez des phrases courtes (15-20 mots en moyenne), au vocabulaire et au style simple, concret, direct, et concis.
22. Rédigez des phrases simples :
  • Entre deux expressions équivalentes, choisissez la plus courte (par exemple, « sauf » plutôt que « à l'exception de »).
  • Préférez la voix active à la voix passive (moins compliquée et plus assertive).
  • Songez à remplacer les subordonnées relatives par deux phrases.
  • Évitez les phrases accumulant chiffres, sigles, abréviations, incises, entortillements et autres pirouettes qui gêneront la lecture.
23. Évitez le jargon juridique, administratif, commercial, etc. Sauf si vous vous adressez à une audience qui recherche ce jargon.
24. Refusez les acronymes et autres abréviations « non universelles », à moins de les avoir explicités dès le début du texte.
25. Adaptez votre ton à votre cible et maintenez un ton cohérent. Ne passez pas, par exemple du ton impersonnel au ton personnel.
26. Pour assurer la pérennité de votre contenu, utilisez des repères temporels absolus ("en décembre 2004" plutôt que "le mois prochain").
27. Évitez les repères spatiaux propres au support papier ("voir plus loin", "ci-dessous", "susmentionné", "à la page 28"). Ces repères sont étrangers à la navigation hypertextuelle. Pour les mêmes raisons, n'utilisez pas de notes de bas de page.

4. Les liens

28. Limitez le nombre de liens dans les pages :
  • Sept liens maximum recommandé au sein d'un bloc de navigation.
  • Les liens dans le corps de texte devraient rester exceptionnels.
29. En règle générale, regroupez les liens en marge ou au bas des articles plutôt que de les intégrer dans le corps même du texte, car ils constituent une distraction et une incitation à la digression.
30. Rédigez des hyperliens explicites, donnant une idée précise de vers quoi ils mènent.
Évitez les liens du genre "cliquez ici", "next page". Préférez les liens ciblés aux liens trop génériques. Vous rendrez un meilleur service aux utilisateurs.
31. Les liens ne doivent être ni trop courts (ce qui les rend peu visibles ou peu explicites) ni trop longs (ce qui empêche leur compréhension immédiate). N'hésitez pas à placer le lien sur plusieurs mots, mais jamais sur un paragraphe entier. Les hyperliens composés de 3 à 8 mots fonctionnent parfaitement bien.
32. Au sein d'une même page, évitez les liens redondants, qui donnent accès au même contenu.
33. Veillez à assurer la correspondance la plus étroite possible entre l'intitulé du lien et le titre de la page de destination.
34. Placez des mots clés dans vos liens. Ils permettront un référencement pertinent de la page cible.

35. Vos liens, surtout contigus, doivent pouvoir être clairement différenciés. Par exemple, ne faites pas se côtoyer un lien "Nouveautés" et un lien "Actualités"... ou rendez-les plus explicites... "Nouveautés sur le site" et "Communiqués de presse".
36. Utilisez de préférence les couleurs standards (bleu pour les liens non visités et pourpre pour les liens visités). Dans tous les cas, utilisez des couleurs différentes pour les liens visités et non visités.
37. Soulignez les liens, à l'exception des liens contenus dans l'interface de navigation, lorsque le design graphique rend le caractère interactif évident.
38. À l'inverse, ne soulignez jamais du texte non interactif.
39. Sauf exception (fichiers PDF volumineux, applications informatiques,...), évitez que les liens ouvrent une nouvelle fenêtre, du moins pour tout contenu appartenant au même site.
40. Mentionnez toujours à l'internaute qu'un lien ouvre du contenu autre qu'une page web (PDF, document Word, etc.).
41. Prévoyez une alternative texte aux liens contenus dans des images.

5. Les images

42. Associez à vos images un texte alternatif. Il s'agit d'un équivalent textuel, descriptif et concis. Nous vous conseillons de ne pas dépasser 250 caractères. Le texte alternatif renforce votre référencement et améliore l'accessibilité de votre site web, notamment par les personnes mal voyantes.
43. Privilégiez les images à caractère informatif. Une infographie, un schéma, une photographie prise en situation réelle, valent cent fois mieux qu'un visuel pompé d'une banque d'images clichées au statut uniquement décoratif.
44. Chaque fois que c'est possible, prévoyez une légende, concise et donnant du sens à l'image. Le taux d'attention sur l'image en sera renforcé.